36e Groupe-brigade du Canada

Identification de l’unité

Insigne du 36e Groupe-brigade du Canada

ROBUR ATLANTICUM
 “La force de l’Atlantique” 

 

Endroit

1575 rue Queen
C.P. 99000 SUCC FORCES
Halifax (N.-É.)
B3K 5X5

_____

36e Groupe-brigade du Canada

36e Groupe-brigade du Canada

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’information. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre Curriculum Vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Recrutement Réserve de l'Armée canadienne
Téléphone : 902-427-1551  
Courriel : hfx_army_recruiting@forces.gc.ca

Ou 

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Qui nous sommes

Le quartier général du 36e Groupe-brigade du Canada (36 GBC) est situé dans le parc historique Royal Artillery à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Le 36 GBC est un élément de réserve terrestre, de la Première réserve de l’Armée plus précisément, comptant environ 1600 membres. Notre mission est de fournir des forces aptes au combat qui sauront mener les tâches assignées.

Le quartier général appuie dix unités de la Réserve de l’Armée en Nouvelle-Écosse, et une autre à l’Île-du-Prince-Édouard. Le 36 GBC fait partie de la 5e Division du Canada, avec le 37e Groupe-brigade du Canada au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve-et-Labrador. Les soldats des unités du 36 GBC servent depuis longtemps le Canada au pays et à l’étranger. Aujourd’hui, nos soldats continuent de remplir activement leur rôle à titre de citoyens-soldats du Canada.

Le 36 GBC fournit des capacités d’armes de combat, de soutien au combat et de soutien logistique du combat de la Réserve. Ses unités sont les suivantes :

Unités

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Colonel J.W. MacDonald
  • Sergent-major : Adjudant-chef B.W. Gittens

Contactez-nous

36e Groupe-brigade du Canada
1575 rue Queen
C.P. 99000 SUCC FORCES
Halifax (N.-É.) B3K 5X5

Téléphone : 902-427-4474
Courriel : Gloria.Mannette@forces.gc.ca

Nouvelles

sergent Louis-Felix Cote

Un instructeur de l’Armée s’assure que les journées les plus difficiles des soldats aient lieu à l’entraînement et non en mission

Oromocto (Nouveau-Brunswick) – Un militaire de l’Armée canadienne (AC) qui a participé à un programme d’entraînement intense axé sur la résilience avec la Force de défense de la Nouvelle-Zélande (New Zealand Defence Force, NZDF) compare cette expérience à « essayer de garder une chandelle allumée durant un blizzard ». Il affirme que cet entraînement a fait de lui un meilleur militaire et une meilleure personne.
Le 7 août 2018

Des membres de l’École du Corps blindé royal canadien à bord d’un char d’assaut Leopard II pratiquent leurs habiletés au tir au polygone de tir 4

« Les chars sont géniaux » : Rencontre avec le commandant de l’École du Corps blindé

Oromocto (Nouveau-Brunswick) — La Base de soutien de la 5e Division du Canada (BS 5 Div CA) Gagetown est connue comme « la maison-mère de l’Armée ». Pourquoi? Parce qu’elle héberge le Centre d’instruction au combat (CIC), où pratiquement tous les soldats de l’Armée canadienne (AC) suivent de l’instruction à un moment donné.
Le 17 juillet 2018

Le caporal Jonathan Upsall du 37e Bataillon des services et Alex Yorke du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse

Des équipes militaires et civiles s’affrontent pour créer des plats gastronomiques dans le cadre de l’exercice SAFFRON 2018

Halifax (Nouvelle-Écosse) — « Confit de Canard. » « Pétoncles et caponata à courge musquée. »
Le 3 juillet 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Le 36e Groupe-brigade du Canada (36 GBC) est une formation relativement récente, créée le 10 octobre 1997. La brigade perpétue le district de la milice de la Nouvelle-Écosse, qui a été officiellement mis sur pied en septembre 1992, qui, en soi, a été formé par la fusion du district de la milice de la Nouvelle-Écosse et du district de la milice du Cap-Breton.

Le 36 GBC fait revivre le nom d’une organisation qui a joué un rôle important pendant la Deuxième Guerre mondiale. En effet, durant son existence, de 1942 à 1946, le 36e Groupe‑brigade (Réserve) avait pour rôle de surveiller le recrutement, l’instruction et la mobilisation pour quelque 20 unités aux vocations diverses : reconnaissance, artillerie, transmissions, infanterie, ambulance de campagne, matériel et intendance. Plusieurs de ces unités existent toujours et font aujourd’hui partie du 36 GBC, à savoir The West Nova Scotia RegimentThe Nova Scotia Highlanders et The Princess Louise Fusiliers.

Le 36 GBC est une composante de la Première réserve de l’Armée qui embauche surtout des réservistes à temps partiel (environ 1 600 à temps partiel et 85 à temps plein). Sa mission est de : « Mettre sur pied des forces aptes au combat en vue de participer à opérations nationales et expéditionnaires ».

Le 36 GBC est composé de deux régiments blindés de reconnaissance, d’un régiment d’artillerie, d’un régiment du génie de combat, d’un régiment des transmissions, de quatre bataillons d’infanterie et d’un bataillon des services. Ensemble, ces unités fournissent des soldats et de l’équipement pour le Groupe-bataillon territorial, une unité mixte qui s’entraîne pour les opérations nationales.

Les militaires du 36 GBC ont participé à des missions partout dans le monde. Depuis sa mise sur pied, des membres du 36 GBC ont pris part à des missions en ex-Yougoslavie, sur le plateau du Golan, en Sierra Leone, en Haïti, en République démocratique du Congo, au Soudan, au Soudan du Sud, en Libye, au Liban, en Afghanistan et en Iraq.

Au pays, les militaires du 36 GBC ont participé à des opérations nationales, notamment lors du Sommet du G8, de la crise du verglas en Ontario et au Québec, de la catastrophe de Swissair, des inondations au Manitoba, des incendies de forêt en Colombie-Britannique et, bien sûr, de l’ouragan Juan et du nettoyage qui a suivi. Six militaires du 36 GBC ont fait le sacrifice ultime en servant le Canada au pays et à l’étranger. Le quartier général du 36 GBC est situé au Royal Artillery Park, à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Date de modification :