4e Bataillon, The Royal Canadian Regiment - Histoire

Notre Histoire

The Royal Canadian Regiment (The RCR) a été constitué en unité de la Force permanente du Canada, aujourd’hui appelée la Force régulière, le 21 décembre 1883. Créé dans un but d’instruction de la Milice canadienne, le Régiment s’appelait, à l’origine, l’Infantry School Corps. Les premières garnisons du Régiment, chacune étant occupée par une compagnie et le personnel-cadre d’instruction, étaient situées à Fredericton, à St-Jean (QC) et à Toronto. Une quatrième compagnie s’est établie à London (ON) en 1888.

Peu de temps après sa formation, la compagnie C du Régiment prend part aux combats de la Rébellion du Nord-Ouest de 1885. En 1898, le Régiment fournit des troupes à la Yukon Field Force, qui aide à réglementer le territoire du Yukon durant la ruée vers l’or.

Dans les années 1890, trois changements sont apportés au titre du Régiment :

Mai 1892 – Canadian Regiment of Infantry

Mai 1893 – The Royal Regiment of Canadian Infantry

Avril 1899 – The Royal Canadian Regiment of Infantry

The Royal Canadian Regiment constitue le premier contingent envoyé à la guerre d’Afrique du Sud; en 1899, le 2nd (Special Service) Battalion est formé pour servir en Afrique du Sud de 1899 à 1900. Le 3rd (Special Service) Battalion est établi pour la garnison d’Halifax de 1900 à 1902. Ces deux unités sont principalement constituées de soldats de la Milice qui se portent volontaires pour servir auprès du RCR dans des déploiements opérationnels ou à des tâches de garnison.

En novembre 1901, le Régiment change encore de nom et devient : The Royal Canadian Regiment.

Lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale, The RCR est rassemblé à Halifax, où sont installés, depuis 1905, le quartier général du Régiment et six de ses dix compagnies, en remplacement de la dernière garnison de l’armée britannique au Canada. The RCR se dote de ses effectifs de guerre à la fin de 1914. Sa première tâche consiste à servir de garnison de bataillon aux Bermudes, ce qui se poursuit pendant un an, jusqu’en août 1915. The RCR part ensuite pour l’Angleterre puis, pour la France, à titre de bataillon de la 7th Canadian Infantry Brigade au sein de la 3rd Canadian Infantry Division.

The RCR se voit accorder 16 honneurs de bataille pour ses actions durant la Première Guerre mondiale, dont la Somme, 1916; la crête de Vimy et la poursuite de Mons. La Croix de Victoria est décernée à un des membres du RCR, le Lieutenant Milton Fowler Gregg.

En 1919, le Régiment a l’insigne honneur de recevoir du roi George V le droit de porter à perpétuité le monogramme de la reine Victoria, « VRI » sur les boutons et les insignes de ses uniformes, en reconnaissance de son service lors de la Première Guerre mondiale. The RCR devient ainsi le seul régiment du Commonwealth à porter le monogramme d’un souverain décédé sans devoir le changer après le couronnement d’un nouveau roi ou d’une nouvelle reine.

Peu après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, The RCR s’embarque pour l’Angleterre, où il s’entraîne pendant trois ans à titre de bataillon de la 1st Canadian Infantry Brigade, au sein de la 1st Canadian Infantry Division. Le Régiment entre dans les combats lors du débarquement en Sicile, le 10 juillet 1943; cette date, appelée le Jour de Pachino, est encore commémorée aujourd’hui. Lors des 18 mois qui suivent, The RCR poursuit les combats en Sicile et en Italie et participe entre autres aux batailles d’Ortona, sur la ligne Hitler, à Pontecorvo et sur la ligne gothique, sur la côte de l’Adriatique.

En février 1945, The RCR prend part à la dernière poussée pour libérer l’Europe du Nord, menant ses derniers combats à Apeldoorn, en Hollande. Un deuxième bataillon du Régiment est créé au Canada, dans les derniers jours de la guerre; on prévoit l’employer auprès de la Force du Pacifique. La capitulation du Japon élimine ce besoin et, après le retour et le démantèlement du bataillon outre-mer, le 2nd Battalion, nouvellement créé, devient le seul du Royal Canadian Regiment dans l’Armée canadienne de l’après-guerre.

Lors du déclenchement de la guerre de Corée, The RCR est encore constitué d’un seul bataillon de la Force régulière. Durant les trois années de cette guerre, deux nouveaux bataillons seront créés pour la Force spéciale qui combat en Corée. Les trois bataillons serviront tour à tour dans ce pays. Le 2nd Battalion est déployé en 1951, le 1st, en 1952 et le 3rd, en 1953. Après la guerre de Corée, le 3rd Battalion est dissout, et le 2nd demeure une unité de la Force régulière.

En juillet 1954, The Royal Canadian Regiment obtient un bataillon de la Force de réserve; il est le produit de la fusion du The Canadian Fusiliers (City of London Regiment) (Machine Gun) et du The Oxford Rifles. Cette nouvelle unité est appelée The London and Oxford Fusiliers (3rd Battalion, The Royal Canadian Regiment).

Plus d'histoire sur The Royal Canadian Regiment peut être trouvé sur le site Internet Histoire et patrimoine.

Date de modification :