56e Régiment d’artillerie de campagne, ARC - Histoire

Notre histoire

Les origines du 56e Régiment d’artillerie de campagne remontent au 6 décembre 1861, alors qu’est mise sur pied la 10e Batterie, en tant que Batterie d’artillerie de campagne de la milice volontaire de Port Colborne. Un autre élément, la 32e Batterie, Artillerie canadienne de campagne (ACC), est formé en avril 1912.

Pendant la Première Guerre mondiale, la 10e Batterie est attachée à la 3e Brigade de la Première Division. La 32e Batterie forme quant à elle le noyau de la 13e Batterie de la 4e Brigade de la Deuxième Division, et les deux batteries se greffent par la suite à la Quatrième Division.

En février 1920, la 10e Batterie est renommée 10e Batterie (St. Catharines), ACC, et la 32e Batterie devient la 54e Batterie, ACC, le 2 février 1920. Le même jour, on autorise la mise sur pied de la 69e Batterie, ACC, mais celle­ci demeurera en suspens jusqu’au 1er décembre 1937.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, la 10e Batterie (St. Catharines) est intégrée au 2e Régiment de campagne, au sein de la Première Division. La 54e Batterie fait d’abord partie du 1er Régiment, Royal Canadian Horse Artillery (1 RCHA), puis du 2e Régiment d’artillerie antiaérienne légère de la Première Division. La 69e Batterie est quant à elle attachée au 4e Régiment d’artillerie antiaérienne légère de la Troisième Division.

Le 56e Régiment d’artillerie de campagne est officiellement mis sur pied à Brantford, en Ontario, le 1er avril 1946, sous le nom de « 56e Régiment d’artillerie antiaérienne légère (Dufferin and Haldimand Rifles), Artillerie royale canadienne (ARC) », et il est composé des 54e, 69e et 169e Batteries d’artillerie antiaérienne légère.

En octobre 1954, le Régiment et ses trois batteries sont fusionnés avec le 25e Régiment d’artillerie moyenne (Norfolk Regiment), ARC, composé des 41e et 42e Batteries d’artillerie moyenne, ARC, pour former le 56e Régiment de campagne (Dufferin and Haldimand Rifles), ARC.

Le 1er avril 1970, le Régiment est fusionné avec le 57e Régiment d’artillerie de campagne (2nd/10th Dragoons), ARC, composé des 10e, 171e et 172e Batteries d’artillerie de campagne, ARC, pour former le 56e Régiment d’artillerie de campagne, ARC, composé des 10e, 54e et 69e Batteries d’artillerie de campagne, ARC, situées respectivement à St. Catharines, Brantford et Simcoe.

Plus d'histoire sur le 56e Régiment d’artillerie de campagne, ARC peut être trouvé sur le site Internet Histoire et patrimoine.

Date de modification :