7th Toronto Regiment, RCA - Histoire

Notre histoire

Le 7th Toronto Regiment, Artillerie royale canadienne, est le descendant de la Volunteer Incorporated Artillery Company (Compagnie d’artillerie de volontaires incorporée) créée en 1813 sous les ordres du Capitaine Alexander Cameron. Plus tard renommée la 1st Toronto Artillery Company, cette unité a mis un terme à la rébellion du Haut­Canada, le 5 décembre 1837, lorsque le Major T. Carfrae, alors commandant de la compagnie, a ordonné le tir de plusieurs boulets de canon dans le toit de la taverne Montgomery. La Loi sur la milice de 1855 a eu pour effet de changer le nom de l’unité pour The Toronto Field Battery, qui est devenue la 9th « Toronto » Field Battery en 1895.

Au cours de la Première Guerre mondiale, la 9e Batterie a combattu au sein de la 1re Division canadienne jusqu’en 1917, date à laquelle elle est passée à la 4e Division canadienne. Les 15e, 30e et 53e Batteries ont été formées en 1916 et elles étaient respectivement assignées aux 2e, 3e et 5e Divisions. C’est ainsi que les artilleurs de Toronto étaient représentés dans les quatre divisions canadiennes durant la Première Guerre mondiale et qu’ils ont participé à toutes les campagnes majeures de la fin de la guerre au sein du front de l’Ouest, y compris à Passchendaele, à Vimy et à Amiens.

Le 7th Toronto Regiment, Canadian Artillery, a été créé le 15 mars 1935 et le personnel provenait de la 3rd Field Brigade (soit les 9e, 15e, 30e et 53e Batteries) et de la 4th Medium Brigade. Le 3 juin de la même année, le nom changea légèrement lorsque la Canadian Artillery est devenue la Royal Canadian Artillery (Artillerie royale canadienne).

Durant la Deuxième Guerre mondiale, les 9e et 15e Batteries ont servi avec la célèbre 8e Armée dans le cadre de la campagne italienne : la 9e Batterie faisait partie du 11th Army Field Regiment au sein du 1st Canadian Army Group Royal Artillery (AGRA) et la 15e Batterie a été intégrée au 7th Anti-tank Regiment, 1st Canadian Corps. En 1944, la 11th Army Field a été renommée 11th Field et affectée aux tâches d’appui rapproché de la nouvelle 12th Canadian Infantry Brigade au sein de la 5th Armoured Division du Canada. Les deux batteries ont rejoint la 1re Armée canadienne dans le Nord­Ouest de l’Europe en 1945 et, à la fin de la guerre, elles étaient rendues en sol allemand. Pendant toute la durée de la Deuxième Guerre mondiale, le 7th Toronto Regiment a été maintenu à Toronto en tant que régiment de la Réserve pour le recrutement et la formation de remplaçants pour les batteries déployées outre-mer.

En mai 1951, la 209e Batterie a été mobilisée à partir de la 9e Batterie pour faire partie du 79th Field Regiment en vue d’appuyer le contingent canadien contribuant aux nouvelles forces de l’OTAN en Europe, soit la 27th Canadian Infantry Brigade. Par la suite, le 79th Field Regiment a été rebaptisé le 3rd Regiment Royal Canadian Horse Artillery et il a été déployé en Corée de mai à novembre 1954. Les autres unités d’artillerie de la Réserve de l’après­guerre qui étaient situées à Toronto, c’est­à-dire les 42nd Medium, 1st Locating et 29th Field Regiments, ont été intégrées au 7th Toronto Regiment en 1965.

Les membres du Régiment ont servi dans des opérations de maintien de la paix des Nations Unies à Chypre et, plus récemment, avec les forces de l’OTAN en Bosnie et en Afghanistan. En guise de tradition, à l’occasion de la fête de la Reine, du jour du Souvenir et de la fête du Canada, le 7th Toronto Regiment tire 21 salves d’honneur à Queen’s Park, à Toronto.

Plus d'histoire sur 7th Toronto Regiment, ARC peut être trouvé sur le site Internet Histoire et patrimoine.

Date de modification :