7th Toronto Regiment, ARC

Identification de l'unité

Insigne du 7th Toronto Regiment

UBIQUE

« Partout »

QUO FAS ET GLORIA DUCUNT

« Là où mènent le devoir et la gloire »

  

Endroit

7th Toronto Regiment
Manège militaire de Moss Park
130 Queen Street East
Toronto, ON
M5A 1R9
_____

7th Toronto Regiment

7th Toronto Regiment, Manège militaire de Moss Park

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’information. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre Curriculum Vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Captain Dustin Aliberti
Téléphone : 416-635-4440, Ext. 4863
Courriel : dustin.aliberti@forces.gc.ca

Ou 

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

Nous nous entraînons les lundi soirs de 19:30 h à 22:30 h.

Qui nous sommes

Le 7th Toronto Regiment, Artillerie royale canadienne (7 Tor Regt, ARC) est une unité de la Réserve de l’Armée hébergée au manège militaire Moss Park de Toronto.  Son effectif se compose principalement de soldats à temps partiel qui servent une soirée par semaine, une fin de semaine par mois et plusieurs semaines de suite  durant l’été ainsi qu’en cas de rappel en service d’urgence. Le 7 Tor Regt, ARC est l’une des deux unités d’artillerie parmi les douze unités que compte le  32e Groupe-brigade du Canada, la formation de la Réserve de l’Armée dans la région de Toronto et de la péninsule du Niagara.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel R.D. Smid, OMM, MB, CD
  • Sergent-major : Adjudant-chef D.H. Robinson, MMM, CD

Contactez-nous

7th Toronto Regiment
130 Queen Street East
Toronto, ON
M5A 1R9

Téléphone : 416-635-4440, Ext. 4863
Courriel : Dustin.Aliberti@forces.gc.ca

Nouvelles

Des membres du 32e Bataillon des services

Des aspirants-camionneurs de la Réserve de l’Armée s’internationalisent

Toronto (Ontario) — Un nouveau jalon a été franchi dans le cadre d’une initiative visant à former les réservistes de l’Armée canadienne (AC) en camionnage longue distance : le franchissement de la frontière des États‑Unis.
Le 3 avril 2018

Transfert du pouvoir de commandement de la Garde de cérémonie au Governor General’s Foot Guards

Le 27 mars 2018 – Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes
Le 26 mars 2018

Le Gouvernement investit dans des installations modernes sur la base Petawawa

Le 1er décembre 2017 – Petawawa (Ontario) – Défense nationale/Forces armées canadiennes
Le 4 décembre 2017

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Le 7th Toronto Regiment, Artillerie royale canadienne, est le descendant de la Volunteer Incorporated Artillery Company (Compagnie d’artillerie de volontaires incorporée) créée en 1813 sous les ordres du Capitaine Alexander Cameron. Plus tard renommée la 1st Toronto Artillery Company, cette unité a mis un terme à la rébellion du Haut­ Canada, le 5 décembre 1837, lorsque le Major T. Carfrae, alors commandant de la compagnie, a ordonné le tir de plusieurs boulets de canon dans le toit de la taverne Montgomery. La Loi sur la milice de 1855 a eu pour effet de changer le nom de l’unité pour The Toronto Field Battery, qui est devenue la 9th « Toronto » Field Battery en 1895.

Au cours de la Première Guerre mondiale, la 9e Batterie a combattu au sein de la 1re Division canadienne jusqu’en 1917, date à laquelle elle est passée à la 4e Division canadienne. Les 15e, 30e et 53e Batteries ont été formées en 1916 et elles étaient respectivement assignées aux 2e, 3e et 5e Divisions. C’est ainsi que les artilleurs de Toronto étaient représentés dans les quatre divisions canadiennes durant la Première Guerre mondiale et qu’ils ont participé à toutes les campagnes majeures de la fin de la guerre au sein du front de l’Ouest, y compris à Passchendaele, à Vimy et à Amiens.

Lire la suite de notre histoire.

Date de modification :