The Brockville Rifles

Identification de l'unité

The Brockville Rifles crest

SEMPER PARATUS

« Toujours prêt »

  

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’information. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre Curriculum Vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Courriel : brockvilleriflesrecruiting@forces.gc.ca

Ou 

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

Soirée de rassemblement de l’unité : jeudi soir (de septembre à mai), de 19 h à 22 h.

Métiers dans notre unité

Équipement

 

Qui nous sommes

The Brockville Rifles est un régiment d'infanterie de la Première réserve de l'Armée canadienne. The Brockville Rifles constitue l'une des 15 unités du 33e Groupe-brigade du Canada, une brigade de la Réserve située dans l'est et le nord de l'Ontario.

En tant qu'unité de la Première réserve, les Brockville Rifles s'entraînent pour la conduite d'opérations nationales visant à soutenir les autorités civiles. Cette unité fournit également des renforts pour soutenir des opérations nationales et internationales menées par la Force régulière.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel Paul D'Orsonnens
  • Sergent-major : Adjudant-chef Arthure McKenzie, CD

Contactez-nous

The Brockville Rifles
Manège militaire de Brockville
144, rue King Est
Brockville, ON
K6V 1C2

Téléphone : 613-342-2755
 

Heures de bureau

Du lundi au vendredi de 8 h à 16 h.
Jeudi soir (septembre à mai) de 19 h à 22 h.

Nouvelles

Le Gouvernement investit dans des installations modernes sur la base Petawawa

Le 1er décembre 2017 – Petawawa (Ontario) – Défense nationale/Forces armées canadiennes
Le 4 décembre 2017

un soldat avec un fil de rasoir

BANGALORE, BOUCLES DE CEINTURE ET BRITANNIQUES:

Meaford, Ontario — Environ 200 soldats du 32e Groupe-brigade du Canada (32 GBC), ainsi que des soldats britanniques en visite, ont participé à l’exercice STEADFAST WARRIOR 2017, qui s’est déroulé du 25 au 31 août au Centre d’instruction de la 4e Division du Canada, à Meaford.
Le 1 novembre 2017

Le lieutenant-colonel Sarah Heer

Prendre sa place : Lieutenant-colonel Sarah Heer

Ottawa (Ontario) – Le lieutenant-colonel Sarah Heer revendique sa place comme pionnière d’une plus forte représentation de femmes aux grades supérieurs dans les Forces armées canadiennes (FAC) en général et dans le Régiment royal de l’Artillerie canadienne (RRAC) en particulier.
Le 23 octobre 2017

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

La création du régiment The Brockville Rifles date d’avant la Confédération canadienne, puisque ce dernier existe officiellement depuis le 5 octobre 1866. Toutefois, il est impossible de résumer de façon exhaustive l’histoire du Régiment sans parler des unités de milice qui ont vécu et se sont battues sur les rives du fleuve Saint-Laurent et dans les États du Nord au cours des années qui ont précédé la formation de la Confédération canadienne.

La tradition militaire canadienne est essentiellement celle du citoyen-soldat : le milicien. En effet, la création d’une importante Force régulière est un phénomène fort récent de l’histoire de la nation canadienne. En observant une carte, on remarque que la ville de Brockville, qui fait partie du comté de Leeds, se trouve sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. À la fin de la guerre d’indépendance des États-Unis, les vestiges des régiments de loyalistes migrent au nord, vers le territoire britannique. C’est dans cette région qu’ils s’établissent. Parmi ces unités, on trouve : Roger’s Rangers, Jessop’s Corps et Kings’ Royal Regiment of New York.

Lire la suite de notre histoire.

Date de modification :