Une cérémonie néerlandaise souligne le rôle joué par une unité locale de la Réserve lors de la libération de la Hollande

Galerie d'images

Article / Le 24 novembre 2016

Capt DB Forsythe, OAP 41 GBC

Les membres de la communauté néerlandaise d’Edmonton se sont réunis au Dutch Canadian Centre le 21 septembre 2016 pour assister à une cérémonie en hommage au South Alberta Light Horse’s (SALH), qui a joué un rôle important lors de la libération de la Hollande en 1944 durant la Seconde Guerre mondiale.

Une délégation des Pays-Bas, comprenant les maires de Steenbergen et de Bergen op Zoom, était en ville pour remettre au SALH une réplique de la Cloche commémorative de la libération, située à Welberg, l’une des nombreuses petites villes libérées par les Canadiens en 1944.

Welberg, qui fait maintenant partie de la grande municipalité de Steenbergen, a été libérée le 4 novembre 1944 par la 4e Division blindée canadienne, après 5 jours de combat intensifs qui ont coûté la vie à 57 Canadiens et à plus de 30 civils. La Cloche commémorative de la libération, fabriquée par les résidents de la ville, sonne chaque année en hommage aux Canadiens qui ont fait de grands sacrifices pour que le peuple des Pays-Bas puisse retrouver sa liberté.

L’idée de créer une réplique est venue à la suite du vol de la cloche originale de laiton. Les résidents ont alors entrepris d’amasser des fonds pour fabriquer une nouvelle cloche en fer. La réplique a été présentée pour la première fois au SALH durant une visite de champ de bataille organisée par le régiment à l’été 2016.

Lors de la cérémonie officielle de remise à Edmonton, Ruud van den Belt, maire de Steenbergen, a souligné les liens forts qui existent toujours entre sa communauté et le SALH.

 « Il y a 72 ans, votre régiment a combattu vaillamment dans notre pays pour nous rendre notre liberté. Cette cloche est le symbole de notre gratitude, notre gratitude pour la liberté dont nous jouissons aujourd’hui et, je l’espère, dont nous continuerons de jouir à l’avenir. » 

Le lieutenant-colonel Troy Steele, commandant du SALH, estime que cette cloche jouera un rôle de premier plan au sein du régiment à partir de maintenant.

 « La cloche peut facilement être déplacée. Nous allons donc l’inclure dans nos activités du jour du Souvenir partout en Alberta où le régiment est présent. Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir la faire sonner à la cérémonie de cette année au parc Light Horse. » 

Date de modification :